Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Dieu Grec Kronos mangeait ses enfants,  Coca-Cola Enterprises mange le temps de travail de ses salariés et ses salariés

Kronos ne fonctionne pas.


Les salariés sont excédés des erreurs perpétuelles sur leur fiche de paie.
Ils l’ont fait savoir de différentes manières sur toutes les usines de France (Réclamations DP, Courriers des Délégués Syndicaux, Débrayages...).


Le problème de ce système c’est qu’il ne prend pas en compte les particularités françaises en matière de temps de travail.


La direction s’en rend compte et ne sait plus comment s’en sortir elle est dans l’impasse elle s’y est mise seule.


Coca Cola a trouvé le coupable idéal : une jeune femme que vous connaissez tous qui a mis sa vie privée entre parenthèse pendant 6 ans pour réussir toutes les missions qu’on lui donnait.
Pour faire diversion la direction a décidé de sanctionner ce bouc émissaire en la virant avec ses seules indemnités légales.

La direction se cache derrière ce licenciement pour faire semblant de répondre au ras le bol des salariés.

Les salariés souffrent au travail ils n’ont pas à souffrir en plus pour se faire payer !

La ruse ne prend pas !

Vos syndicats appellent à un débrayage d’une heure jeudi 12 Mars pour chaque équipe.

Ce sera un coup de semonce, si l’employeur ne veut rien entendre, Grigny et Castanet se tiennent près.

D’autres actions pourront être lancées pour créer un mouvement national.

Battons-nous pour nos droits !

Voyons ce que répondra la direction à l’expression de notre ras le bol.

Tag(s) : #CCE, #Industriel, #ETS CLAMART

Partager cet article

Repost 0