Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Portrait

Ben Lambrecht, PDG de Coca-Cola Entreprise France

12 Décembre 2013

Après vingt ans passés au sein du groupe Coca-Cola au Benelux et en Grande-Bretagne, Ben Lambrecht vient de prendre la direction du premier fournisseur de boissons en France. Les talents de manager, de négociateur et le sens du dialogue de ce patron d’origine belge doivent aider Coca-Cola Entreprise à repartir de l’avant dans l’Hexagone.

En suivant Ben Lambrecht dans les couloirs du siège de Coca-Cola France d’Issy-les Moulineaux (92), on comprend vite que le nouveau patron des lieux aime échanger avec ses équipes. Pas un bureau ouvert par la porte duquel il ne passe pas la tête pour saluer ceux qu’il n’a pas encore croisés ! « Je crois qu’il ne faut jamais perdre une opportunité d’établir le contact », explique le Belge de 49 ans, qui regretterait presque de ne pas travailler en open space. Comme son prédécesseur Tristan Farabet, Ben Lambrecht est entré au sein de la firme d’Atlanta en 1993. « Mais la comparaison s’arrête là, prévient tout de suite un cadre de l’entreprise. Notre nouveau PDG est aussi avenant et accessible que le précédent était réservé ».

Son credo : le management participatif

Depuis qu’il a pris en main le pôle industriel et commercial de Coca-Cola en France, Ben Lambrecht a multiplié les entretiens avec les collaborateurs de l’entreprise pour mieux en cerner les atouts et les faiblesses. Fervent défenseur du management participatif, il se voit avant tout comme un coordinateur. « Il y a toujours plus d’idées dans cinq têtes que dans une seule », défend-il. Reconnaissant pour l’accueil très chaleureux qui lui a été réservé alors même qu’il est le premier PDG étranger à la tête de la filiale française de Coca-Cola, il sent « une forte envie de renouer avec la croissance ». Depuis deux ans, l’arrivée de la taxe soda a effectivement contrarié la dynamique des soft-drinks.

Le nouveau PDG de Coca-Cola Entreprise veut néanmoins rester optimiste. « Nous avons de solides programmes de soutien à l’occasion de la Coupe du Monde de football », soulève ce père de deux fils de 18 et 20 ans, étudiants à Bruxelles. Arrivé après un plan de suppression d’emplois, qui s’est notamment traduit par la fermeture des directions régionales, Ben Lambrecht se sait évidemment très attendu. D’autant que les syndicats dressent un bilan très contrasté du passage de Tristan Farabet, à la tête de l’entreprise pendant quatre ans.

Une volonté affichée de rencontrer les distributeurs

Des tempêtes, le nouveau PDG de CCE en a affronté d’autres. En juin 1999, il était directeur du centre de ventes d’Anvers, en Belgique, quand la crise des canettes contaminées a éclaté, obligeant l’opérateur à détruire 90 millions de litres de boissons et à retirer ses produits de la vente quelques semaines. « Nous avons dû apprendre à mieux communiquer avec nos consommateurs pour les rassurer », se rappelle-t-il. Depuis, ce sportif touche-à-tout, qui a couru les 20 km de Bruxelles en moins de deux heures cette année et qui aime les activités nautiques, croit encore plus aux vertus du dialogue.

Après s’être concentré sur ses collaborateurs, Ben Lambrecht veut désormais aller à la rencontre des distributeurs« pour les écouter, comprendre leur mode de fonctionnement et leurs attentes ». « Mon objectif est de construire une croissance durable avec nos clients », résume celui dont les talents de négociateur sont déjà appréciés en interne. Il a d’ailleurs eu l’occasion d’améliorer ses techniques de vente par le biais de formations courtes dispensées à Harvard et à l’Insead. Ben Lambrecht ne s’endort jamais sur ses acquis.

Elodie Martel

SOURCE http://www.rayon-boissons.com/Portraits/Ben-Lambrecht-PDG-de-Coca-Cola-Entreprise-France-27123

Tag(s) : #Presse Net, #Informations, #CCE

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :